SITE OFFICIEL DE LA MAISON DU TOURISME DU PAYS D'ARLON - PROVINCE DE LUXEMBOURG - BELGIQUE

Agenda

Contact

FR

NL

DE

UK

Decouvrir

_____________________________________________________________________

Home > Decouvrir > Patrimoine

 


Le Pays d'Arlon et son patrimoine
   
 
Les circuits

 

Circuit 1 : Patrimoine de l'eau

Pour des raisons d'hygiène et suite à des épidémies, le maillage de pompes, fontaines, lavoirs s'est fortement développé au cours du XIXe s. Dans les villages, on voit apparaître des pompes publiques, des abreuvoirs pour le bétail et des lavoirs. Par définition, un lavoir est un bâtiment à usage collectif aménagé pour laver ou rincer le linge dans un ou plusieurs bassins reliés à une source ou à une arrivée d'eau. Jusque dans les années 1950, les villageois se contentaient de puits privés ou publics, de fontaines ou de lavoirs à l'architecture plus ou moins élaborée. Ces lieux couverts étaient un espace de rencontre pour les femmes. Prenons à titre d'exemple le lavoir du Wäschbourg à Arlon.

Circuit 2 : L'habitat traditionnel en Lorraine

Le volume des maisons traditionnelles est celui de la maison-bloc. L'ensemble des fonctions d'une ferme, appelée moyenne ou tri-cellulaire, se regroupe sous un même toit : corps de logis, étable et grange. Fréquemment, le corps de logis se distingue par un volume légèrement plus élevé. Les ouvertures des portes et des fenêtres verticales sont bordées d'un encadrement rythmant les façades. L'encadrement de la porte de grange ou porte charretière est souvent en anse de panier. Les murs pleins et épais sont construits en pierre locale, du calcaire gréseux en Lorraine et en schiste du côté ardennais (une partie d'Attert et de Martelange). La couverture du toit est réalisée avec de l'ardoise naturelle.

Circuit 3 : Croix et calvaires

Les croix et les calvaires se situent au sein des villages, le long des rues, sur des places publiques, dans des cimetières, à l'orée des bois ou en pleine campagne à la croisée des chemins. Sculptés dans le pays d'Arlon entre 1600 et 1900 en grès lorrain, ils traduisent souvent la peur, la piété, l'espoir ou les souffrances populaires des siècles passés. Indépendamment du caractère religieux de ces modestes monuments, ils sont utiles comme point de repère pour les voyageurs ou comme endroit de rassemblement pour les villageois. (Chr. Moïs et J.-P. Muller)

Sur la route des chapelles et calvaires de la Vallée de l'Attert


Le Parc naturel de la Vallée de l’Attert peut s’enorgueillir de nombreuses chapelles, calvaires, croix d’occis
sur son territoire.
Ce patrimoine religieux et culturel est parfois méconnu du grand public qui passe devant sans plus y faire attention. Ce sont pourtant des témoins des modes de vie et de penser d’autrefois.

Télécharger le circuit

 
   

 


 

MENTIONS LEGALES